中文  |  English

Commentaires

L'initiative "la Ceinture et la Route" va accélérer le développement de la Côte d'Ivoire (président ivoirien)

Source: XINHUA 2018-09-06

ABIDJAN, 5 septembre (Xinhua) -- L'initiative "la Ceinture et la Route" va accélérer l'industrialisation de la Côte d'Ivoire, a assuré mercredi à Abidjan le président ivoirien Alassane Ouattara de retour au pays après une visite d'Etat en Chine.

"Cette initiative va accélérer notre industrialisation, renforcer le développement de nos infrastructures et promouvoir le commerce et le transfert des technologies avec la Chine", a indiqué Alassane Ouattara dans une déclaration à la presse.

La Côte d'Ivoire a adhéré à l'initiative "la Ceinture et la Route" le 30 août dans le cadre de la visite de M. Ouattara à Beijing du 29 août au 2 septembre.

L'adhésion à l'initiative "la Ceinture et la Route" fait partie d'un ensemble d'accords de coopération et de mémorandums signé par la Côte d'Ivoire et la Chine lors de cette visite, la première d'un chef d'Etat ivoirien depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1983.

"Au terme de celle-ci, 18 accords au total ont été signés pour un montant de 3,4 milliards de dollars américains, soit 1 900 milliards de francs CFA", a souligné le président ivoirien qui s'est félicité d'une visite "très chargée et très fructueuse".

Ces ressources permettront la construction de plusieurs routes dont l'autoroute, l'augmentation de la fourniture d'eau potable, la construction d'hôpitaux, la fourniture de plus d'électricité aux populations, l'accès à l'éducation en milieu rural à travers les technologies de la communication, la réalisation de parcs industriels à Abidjan et à l'intérieur du pays qui permettront la création d'emplois pour les jeunes.

Avant de quitter Beijing pour Abidjan, Alassane Ouattara a participé au Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA).

Appendix:

Tous droits réservés par le Ministère des Affaires Étrangères de la République populaire de Chine