中文  |  English

Commentaires

La coopération sino-africaine en matière de santé publique continue de se renforcer

Source: 人民网 2018-09-05

Ces trois dernières années, la coopération entre la Chine et l'Afrique en matière de santé publique a continué de s'approfondir. Le personnel médical chinois a non seulement soigné des centaines de millions de patients africains, mais a également formé des dizaines de milliers de membres du personnel médical en Afrique, illustrant toute la profondeur de la communauté de destin sino-africaine avec des actions pratiques.

Parallèlement, un long métrage « Ebola », coproduit par la Chine et le Ghana, a récemment été signé. Le film est basé sur l'histoire réelle des opérations de secours menées par les équipes médicales chinoises dans les pays de l'ouest africain alors que le virus Ebola ravageait l'Afrique en 2014.

Depuis que la Chine a envoyé sa toute première équipe médicale en Afrique en Algérie en 1963, les statistiques montrent qu'à ce jour, elle a dépêché 21 000 membres du personnel médical dans plus de 50 pays et régions d'Afrique, traité 220 millions de personnes et dispensé 80 000 heures de formation. Et depuis ces plus de 50 ans, 51 membres de l'équipe médicale chinoise ont donné leur vie et reposent désormais pour toujours sur le continent africain.

Au cours des trois dernières années, la Chine a envoyé des équipes médicales à court terme composées d'experts cliniques dans 40 pays africains pour mettre en œuvre une « ligne de la lumière », qui a permis à plus de 4 000 patients atteints de cataracte dans 14 pays d'Afrique de retrouver la vue. Le gouvernement chinois a également contribué à la création de centres de coopération en ophtalmologie dans quatre pays, formant plus de 2 100 chirurgiens oculaires, infirmiers et professionnels de la gestion.

Après le déploiement de l'équipe médicale chinoise dans la banlieue ouest de Brazzaville, la capitale du Congo (Brazzaville), le niveau de diagnostic et de traitement dans chaque service a progressivement augmenté. À Gaborone, la capitale du Botswana, l'équipe médicale chinoise a procédé à des opérations chirurgicales de fistules artérioveineuses sur des patients, que leurs collègues locaux ont qualifié de « pionnières ». En juillet 2017, une équipe médicale chinoise a réalisé la première gastroscopie indolore jamais faite au Soudan du Sud...

Lors de sa mission au Ghana, Lin Chunying, le chef de la deuxième équipe d'aide médicale de la Chine au Ghana, a compris le désir urgent des médecins locaux d'apprendre et de maîtriser la technique du cathétérisme cardiaque. Et c'est ainsi que le projet de coopération sino-ghanéen du Centre du cœur d'Afrique de l'Ouest a été officiellement lancé. Avec le soutien du Comité national de la santé et du bien-être de Chine, 13 médecins et infirmières ghanéens sont venus en Chine pour suivre une formation. Après une année d'étude, le docteur Francis, de l'hôpital d'enseignement de Korle-Bu au Ghana, est devenu le premier médecin du pays à effectuer une opération de cathétérisme cardiaque. Aujourd'hui, le Ghana possède une excellente équipe de médecins cardiovasculaires.

L'épidémie de paludisme et de sida en Afrique est l'un des plus grands obstacles à la gouvernance mondiale de la santé et pèse lourdement sur les pays africains.

L'artémisine, mise au point par la scientifique chinoise Tu Youyou, prix Nobel de physiologie ou de médecine, et son équipe ont grandement contribué à la cause mondiale de la lutte contre le paludisme. L'artémisinine et son traitement combiné ont sauvé la vie de millions de personnes en Afrique. La Chine a également mis en place pour la première fois un programme pilote de prévention et de lutte contre le paludisme en Tanzanie.

En matière de prévention et de lutte contre le sida, la Chine a organisé des activités de prévention et de lutte contre le sida en Afrique, organisant également des séminaires pour les responsables africains de la prévention et du traitement du sida. Dans le même temps, la Chine a aussi envoyé de très nombreux experts travailler en Afrique, afin de traiter un grand nombre de patients atteints du sida. Michel Sidibé, Secrétaire général adjoint de l'UNICEF et directeur exécutif d'ONUSIDA, a déclaré que l'ONUSIDA est en train de construire des équipes de personnel médical communautaire fortes de 2 millions de membres en Afrique, inspirées par les « médecins aux pieds nus » de la Chine.

Selon Gao Qi, consultant en politique d'élimination du paludisme à l'Organisation mondiale de la santé, la coopération sino-africaine dans le domaine de la santé publique forme un modèle de coopération innovant, du fait qu'elle intègre les règles internationales, l'expérience chinoise et les besoins locaux.

Le prochain Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine va avoir lieu les 3 et 4 septembre, et les pays africains sont impatients d'approfondir la coopération entre l'Afrique et la Chine dans le domaine de la santé publique.

Par Zhang Penghui, journaliste au Quotidien du Peuple


Appendix:

Tous droits réservés par le Ministère des Affaires Étrangères de la République populaire de Chine